Giot Nicolas, Ostéopathe D.O

  Prendre RDV en ligne

Infertilité et osteopathie

NotreBlog

20 juillet 2017

Infertilité et osteopathie

L’infertilité

« On estime qu’un couple sur sept consulte un médecin, parce qu’il rencontre des difficultés pour concevoir un enfant. Environ un couple sur dix est traité pour des problèmes d’infertilité, notamment par AMP ( Assistance Médicale à la Procréation ). »

https://www.agence-biomedecine.fr/L-AMP-ma-femme-et-moi

Le problème d’infertilité chez la femme occupe une place de plus en plus importante dans notre société occidentale.
En effet, les femmes désirent des enfants de plus en plus tard. S’ajoute à ça la prise de la pilule, qui n’est pas sans conséquence sur l’équilibre hormonal de la femme selon plusieurs médecins.
Les origines de l’infertilité sont multiples, l’osteopathe peut intervenir dans plusieurs cas.

 

L’infertilité sans explication médicale

Il est possible qu’une femme qui présente des difficultées pour procréer, ne possède aucune anomalie fonctionnelle ou organique au niveau de l’appareil génital.
En effet, les différents examens médicaux montrent qu’il n’y a pas d’anomalies concernant le cycle de la fécondation : pas de dysfonctionnement d’ovulation et de production d’ hormones, et les trompes sont perméables. Néanmoins le problème d’infertilité est bien présent.
Dans ce cas, pour l’osteopathe, il est important d’aller investiguer l’utérus, en notant sa position et en testant la mobilité de celui-ci dans les différents paramètres. En effets une malposition de l’utérus, ou encore une perte de mobilité, peut engendrer des problèmes de nidation de l’oeuf. Par exemple, le recours au stérilet pendant plusieurs années peut dans certains cas affecter la mobilité de l’utérus en entrainant des fixations importantes au niveau tissulaire. Ou encore, un stresse chronique, des blocages au niveau du bassin, peuvent venir à l’encontre du bon fonctionnement de l’utérus.
L’osteopathe va dès lors mettre en place différentes techniques pour lever les points de blocages. Son objectif est de redonner du mouvement à l’utérus, pour ainsi rétablir le bon fonctionnement de celui-ci.

 

L’infertilité liée aux trompes

Au moment de l’ovulation, l’ovocyte est éjectée dans la cavité péritonéale. Les franges deviennent très actives en phase pré-ovulatoire et vont onduler afin de balayer la surface de l’ovaire. Les cils situés sur les franges vont créer des ondulations dans le liquide péritonéal afin de pousser l’ovocyte dans la trompe. C’est au cours de ce voyage vers l’utérus que l’ovocyte peut éventuellement être fécondé.
Lorsqu’on observe les trompes à l’échographie ou au Doppler, on voit en leur centre une minuscule ligne blanche : c’est la lumière de la trompe. Si cette ligne est continue, sans aucune interruption, alors la trompe est perméable et laisse passer normalement l’ovule. Dans le cas inverse, s’il y a présence de discontinuité, la trompe ne laisse par correctement passer l’ovule, et entraine dès lors des problèmes de fécondation. Le problème d’infertilité apparaît.
L’osteopathe peut travailler sur cette trompe, en jouant sur l’étirement, ou encore rétablir la plicature de celle-ci, et favoriser ainsi une bonne perméabilité de la trompe.

 

L’infertilité liée aux ovaires

La trompe utérine présente des franges qui viennent se poser sur l’ovaire. Celle-ci sont mobiles, et permettent de « récupérer » les ovocytes qui menacent de tomber dans la cavité péritonéale où ils seraient résorbés et risqueraient de provoquer une infection. Une bonne trophicité ( phénomènes qui permettent la nutrition et le fonctionnement d’un organe ) de l’ovaire et de la trompe est donc indispensable au bon fonctionnement du cycle de la fécondation.
L’ovaire peut donc être congestionné et ainsi diminuée dans sa fonction principale. Le problème d’infertilité apparaît.
Différentes causes sont possibles, comme des antécédents d’infection ( salpingite ), des grossesses extra-utérines, des accouchement difficiles, des séquelles de traumatismes…
Là encore l’osteopathe peut intervenir par différentes manipulations de l’ovaire ou de la trompe, pour rétablir la trophicité et la mobilité de l’ovaire.

 

Pour conclure, l’infertilité chez la femme peut rester sans explication médicale, c’est à dire sans atteinte organique des différents organes de l’appareil génital féminin, ou encore sans problèmes hormonal dans le cycle de la fécondation.
C’est à ce moment précis que l’ostéopathe peut agir, en rétablissant les pertes de mobilité des différentes structure du petit bassin, et rétablir ainsi le fonctionnement.
En plus d’agir sur le coté mécanique, l’ostéopathe peut intervenir sur la décongestion, et dès lors favoriser la trophicité des organes, indispensable à la procréation.

 

Enfin, l’osteopathe veillera a rétablir l’équilibre neuro-végétaif, en agissant sur le couple crâne-sacrum, souvent impacté chez la femme venant consulter pour une infertilité.

 

Commentaires

Il n'y a pas de commenaire.