Giot Nicolas, Ostéopathe D.O

  Prendre RDV en ligne

Qu’est ce que l’ostéopathie ?

NotreBlog

4 mars 2016

Qu’est ce que l’ostéopathie ?

Définition de l’ostéopathie

« Toute maladie remonte à quelques désordres mécaniques dans la machinerie du corps humain ».

L’ostéopathie a été fondée par un médecin américain du siècle dernier : Andrew Taylor Still (1828-1917).

L’osteopathe travail dans la globalité du corps. Il vise à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de mobilité des tissus, susceptibles d’en altérer l’état de santé.
Toute perte de mobilité au sein d’une structure, qu’elle soit articulaire, ligamentaire, musculaire, ou encore viscérale, peut créer des contraintes tissulaires au niveau de l’organisme. Dès lors, ces contraintes entrainent des déséquilibres, qui se traduisent par une altération de la santé.

Andrew Taylor Still décrit entres autres les 5 principes suivants :

L’Unité du corps :

Toutes les parties du corps sont reliées entre elles par l’intermédiaire de tissus organiques. Ce corps constitue une unité fonctionnelle indissociable, ainsi qu’une identité, une spécificité propre à chacun.
Une perturbation sur le fonctionnement d’une structure, créer des désordres à distances, vià les liens tissulaires.

La structure gouverne la fonction :

Comme deuxième principe, Still a établi que les structures du corps et les fonctions qu’elles doivent remplir sont interdépendantes. Cette approche posait la nécessité de rechercher et corriger les irrégularités dans les structures qui composent le corps, pour améliorer ses fonctions.
Pour agir sur cette structure, Still utilisa les os car ils sont facilement accessibles sous la peau et qu’ils servent de point d’attache au muscles et aux organes. D’où le terme ostéo/pathie, combinaison des mots grecs osteon –os et pathein – souffrir ; l’utilisation des os pour soigner.
Il faut une intégrité de notre charpente afin de conserver la liberté de mouvement de nos tissus. Dès qu’une structure qui compose le corps humain commence à perdre de la mobilité, la fonction qu’elle est sensée remplir pleinement est perturbée, diminuée, entraînant un trouble fonctionnel. L’osteopathe, en agissant sur la structure, agit sur la fonction.

Principe d’auto-guérison :

Chacun individu possède en son corps la capacité de maintenir la stabilité de ses constantes physiologiques. Une bonne hygiène de vie reste donc primordiale. L’osteopathe doit faire prendre conscience que chacun possède les ressources nécessaires pour retrouver l’équilibre. L’osteopathe permet au corps de se “libérer de son état de déséquilibre”. C’est ensuite le corps lui même qui déploie les ressources nécessaires pour se stabiliser.

Le rôle de l’artère :

Toute structure somatique non atteinte d’une lésion organique est capable de fonctionner normalement; pour peu que sa vascularisation soit correcte et que l’alimentation ait fourni des nutriments qualitativement et quantitativement suffisants.

La vie, c’est le mouvement :

Toute perte de liberté articulaire, ligamentaire ou musculaire, au sein d’un système peut provoquer une perturbation de l’état de santé.

L’osteopathe dénoue les noeuds, pour retrouver le mouvement.

 

La séance ostéopathique

Bilan et diagnostic :

Lors d’une consultation, l’osteopathe, dans un premier temps, questionne le patient sur le motif de consultation, les symptômes, ainsi que sur l’ état général, les antécédents et le mode de vie. L’interrogatoire lui permet de poser son diagnostic, et de réorienter vers le médecin traitant, si le motif de consultation ne relève pas de l’ostéopathie.
Après cet entretien exhaustif, l’osteopathe, procède à l’ examen clinique. Grâce aux tests palpatoires spécifiques, il pourra déterminer les zones du corps qui présentent des restrictions de mobilité. Celles-ci étant susceptibles d’entrainer des blocages et des douleurs. Ce bilan ostéopathique de l’ensemble du corps complète le diagnostic.

Traitement :

Dans le traitement, l’osteopathe a pour objectif à redonner une bonne mobilité aux structures. En retrouvant de la mobilité, les régions concernées vont voir disparaître les douleurs auxquelles elles sont sujettes.

Les douleurs sont très fréquemment dues à des « blocages », ce que l’ostéopathe appelle “dysfonction ostéopathique”.
En levant ces blocages, les structures retrouvent leur mobilité, la contracture musculaire fixant la structure concernée se relâche peu à peu. Ainsi la douleur provoquée par cette contracture disparait également petit à petit.

Le repos :

Après une séance ostéopathique, le corps réagit pour adopter un nouvel état d’équilibre. Cette période peut durer jusqu’à 72h.
Durant cette période, le patient peut dans certains cas, voir de nouvelles douleurs apparaitre, ou encore présenter une fatigue importante.
C’est la raison pour laquelle il est important de rester au repos pour être dans des conditions optimales de récupérations.

Commentaires

Il n'y a pas de commenaire.